L’histoire de la société Steiff est extraordinaire…

Terre d’Ours dans Madame Figaro
25 mars 2019

L’histoire de la société Steiff est extraordinaire…

steiff_tag-B_logo

L’histoire de la société Margarete Steiff est celle de l’extraordinaire ascension d’une humble petite entreprise familiale de couture, devenue la plus célèbre fabrique de jouets en peluche au monde. C’est une histoire pleine d’aventures, faite d’ambition et d’innovation, remplie de nostalgie et de rêves d’enfants.

L’histoire du Fabricant allemand STEIFF

Extraordinaire ascension d’une entreprise familiale :
L’histoire de la société Margarete Steiff est celle de l’extraordinaire ascension d’une humble petite entreprise familiale de couture, devenue la plus célèbre fabrique de jouets en peluche au monde. C’est une histoire pleine d’aventures, faite d’ambition et d’innovation, remplie de nostalgie et de rêves d’enfants. C’est celle d’un jouet qui a été et reste l’un des plus populaire au monde, l’ours en peluche. Et la compagnie Margarete Steiff, qui bénéficie d’un facteur de reconnaissance de plus de 90 % à l’heure actuelle avec le célèbre « bouton à l’oreille », est l’une des plus anciennes marques allemandes existantes.

4-formatOriginal-894x1024


Une femme handicapée, courageuse et déterminée :
Margarete Steiff, une femme remarquable, pleine de courage et de détermination, d’une force de caractère exceptionnelle, fonda sa propre société en 1880, à une époque où les femmes chefs d’entreprise n’étaient pas légions. Née à Giengen, petite ville près de Stuggart dans le Jura Souabe, en 1847, elle avait contractée la polio à l’âge de 18 mois. Paralysée des deux jambes et avec un bras droit très faible, elle dût passer toute sa vie dans une chaise roulante.
Pleine de détermination et de joie de vivre, et ne voulant pas être un fardeau pour sa famille, Margarete commença à coudre des vêtements en 1866 et devint bientôt une couturière experte, recevant des commandes de tout le voisinage. Dès 1877, elle ouvrit une boutique de confection dans sa ville natale où elle vendait des vêtements de feutre qu’elle avait conçus et cousus. Sa nouvelle société de vente par correspondance fut un succès immédiat, et bientôt elle put employer quelques personnes pour l’aider à produire ses vêtements de feutre. Comme le voyage sur les défilés de mode européens et les foires commerciales étaient difficile pour elle, Margarete suivait sur des magazines les progrès des développements dans l’industrie.
Le plus populaire de ces magazines allemand était « Modenwelt ». Et c’est là qu’au début de l’année 1880, elle trouva un modèle pour un éléphant jouet et commença à fabriquer quelques animaux en feutre, qui pouvaient être employés comme jouets ou comme pelotes à épingles. Ce modèle enchanta ses amis et la famille l’encouragea à ouvrir son propre magasin ; la même année Margarete Steiff Gmbh fut fondé, et ainsi débuta l’histoire des jouets Steiff.
Dès le départ, Margarete Steiff prit la pleine responsabilité du développement de son entreprise. Elle nomma des membres de sa proche famille à des postes-clé pour l’assister. Ainsi, ses trois neveux les plus âgés, Richard, Paul et Franz, devinrent –ils des piliers de la compagnie, qui progressait de façon exponentielle.


Le neveu Richard Steiff figure influente :
En 1897, quatre ans après que la compagnie ait été enregistrée, Margarete prit pour la première fois son propre stand à la foire du jouet de Leipzig, considérée comme la foire commerciale la plus importante de l’industrie de jouet de l’époque. Cette même année devait voir un autre développement essentiel dans l’histoire de la société, puisqu’en 1897, Richard Steiff, le neveu de Margarete, rejoignait la compagnie de sa tante après avoir achevé ses études à l’école d’art de Stuttgart. Il fut choisi pour représenter la compagnie à la foire de Leipzig.

Richard avait établi un rapport étroit avec sa tante qui, dès ses premières années, avait apprécié et admiré ses capacités créatrices et sons perfectionnisme. Richard devait devenir, après sa tante, la deuxième figure la plus influente dans l’industrie du jouet et la personnalité la plus importante dans le développement de l’usine Steiff et de l’histoire de son produit le plus célèbre, l’ours jouet en peluche.

18d6f9f5200d8b45c796b91581c15272


Et Richard créa l’ours :
Sa passion et son admiration pour de vrais ours furent déterminants dans son projet de concevoir un ours jouet en peluche attrayant et plaisant aux enfants. À cet effet il étudia les ours dans le grand détail et fit de nombreux croquis au zoo de Stuttgart, aussi bien que dans les cirques et les exhibitions itinérantes d’animaux sauvages. En ces dernières années du dix neuvième siècle, Richard Steiff conçut un certain nombre d’ours qui, placés sur leurs quatre pattes sur des roues de fer de fonte, pouvaient servir de monture ou êtres tirés. Il produisit également des ours qui se tenaient droits sur leurs pattes de derrière.

Ces modèles étaient conçus pour donner aux ours jouets un mouvement, comparable à celui des animaux vivants. Et est exactement ce que réussit à accomplir Richard Steiff, insufflant une nouvelle vie au monde des jouets d’enfants. En 1902, il créa le tout premier ours aux membres articulés – le premier jouet de ce genre jamais créé – un ours doué du mouvement qui allait prendre non seulement l’industrie de jouet, mais également le monde par surprise. Il fut appelé le PB Bär 55 et devait faire ses débuts publics un an après à la foire du jouet de Leipzig en 1903

La foire de Leipzig déterminante :
En 1903, donc, à la Foire du Jouet de Leipzig, Hermann Berg, acheteur en chef pour les grossistes George Borgfeldt de New York, recherchait quelque chose de « nouveau » et devenait de plus en plus grincheux, n’ayant trouvé rien qui l’inspirait… jusqu’à ce qu’il ait visité le stand Steiff où il regarda fixement ces magnifiques ours articulés en pensant que, peut-être, ceci était juste ce qu’il recherchait. Il en commanda 3.000 exemplaires…
L’ours en peluche était ainsi lancé dans un « voyage » de conquête, riche de magie et de souvenirs.

Disparition de Margarete :

Le 9 mai 1909, peu avant son soixante-deuxième anniversaire, Margarete Steiff mourut. La famille et les employés prirent le deuil, la production fut stoppée pour la toute première fois et les drapeaux dans Giengen furent tous mis en berne.
La mort de Margarete Steiff, fondatrice de la compagnie, dotée d’un génie créateur et d’une énergie étonnante, pleine d’enthousiasme, affecta le monde du jouet profondément.
Tout ce qu’elle avait voulu faire était au départ de subvenir elle-même à ses propres besoins, mais elle avait donné à chacun tellement plus, par ses animaux-jouet, suivant son idée qu’ils étaient des « amis pendant la vie » et toujours guidée par la philosophie de sa compagnie « seul le meilleur est assez bon pour nos enfants »Et nous sommes tous des enfants au fond de nous.
L’histoire continue :
Ses neveux reprirent la société et continuèrent à propulser Steiff vers davantage de succès.

En 2002, l’ours en peluche Steiff a atteint une étape importante dans son « voyage de conquête » – son centième anniversaire ! Il est impossible d’imaginer une chambre d’enfant sans lui, ou de décrire un compagnon plus fidèle que le légendaire Teddy Bear. Il a survécu à beaucoup de tempêtes de la vie et est maintenant considéré comme la peluche la plus populaire du monde. Du jouet d’enfance, il est devenu aussi l’un des articles les plus prisés des collectionneurs les plus sérieux. Aujourd’hui, Steiff est un nom reconnu dans le monde entier et des prix d’enchères extrêmement élevés ont été atteints à plusieurs occasions.

Le succès incroyable du Teddy Bear et son pouvoir d’apporter réconfort et tendresse à des millions de petits (et de grands !) enfants est la plus grande réussite de l’incroyable histoire de la société qui lui a donné la vie.
Depuis janvier 2019, Terre d’Ours a le privilège d’être reconnu revendeur CLUB STORE pour cette grande marque.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer